KIDS, SHOPPING

Les Merveilles d’Oona : le paradis des enfants se trouve rue de Meaux

Peut-être est-ce pareil pour vous : je me souviens encore parfaitement du magasin de jouets dans lequel on allait acheter, quand j’étais petite, les cadeaux pour les goûters d’anniversaires auxquels nous étions invitées. Pendant que ma mère discutait, je ne me lassais pas de regarder tous les présentoirs, les boites colorées, les bricoles pailletées… A chaque fois que je vais aux Merveilles d’Oona, je retrouve cet enchantement d’alors. Sauf que maintenant c’est moi qui discute avec Maud, la fondatrice, pendant que mes enfants rêvent de tout acheter…

Mon fils de 6 ans n’arrête pas de me dire que quand il sera grand, il aura un magasin de jouets. Pour vous aussi, c’était un rêve d’enfant ?

Pas du tout. Je viens du monde des médias, où j’ai travaillé pendant plus de 15 ans. A la naissance de la fille, j’ai eu envie de faire autre chose. Ça faisait longtemps que je caressais l’idée de créer ma boite, mais je ne savais pas dans quel domaine me lancer. Au début, je pensais plutôt à quelque chose autour du conseil. Et puis un jour, en passant devant une boutique, je me suis dit d’un coup : « et pourquoi pas un magasin de jouets ? » J’en ai parlé à la directrice de la crèche de ma fille, qui m’a encouragée. Pour elle, il y avait clairement une place à prendre dans le quartier. J’ai commencé à me renseigner sur l’univers du jouet, j’ai appris à connaître les principales marques, j’ai appelé les fabricants… c’est en discutant avec un grossiste que j’ai découvert que le bail de la boutique New Baby était à vendre. Encouragée par ce signe du destin, j’ai fait une étude de marché, une formation sur la création d’entreprise, je suis allée voir les banques… et je me suis lancée !… c’était en juin 2017.

Presque 2 ans plus tard, quel bilan ? Vous ne regrettez pas d’avoir osé ?

Pas du tout ! J’adore le contact avec la clientèle, conseiller, écouter… Petit à petit, j’apprends à connaître les clients fidèles. Ce qui est génial, c’est de voir petit à petit les enfants grandir, évoluer.
J’aime aussi veiller à proposer des articles à tous les prix, pour accueillir ici un public large et varié. Mon article best-seller – le moins cher de la boutique -, est la fameuse puce sauteuse à 80 centimes !

Et comme vous le dites très bien, les Merveilles d’Oona, c’est plus qu’une boutique : vous avez voulu en faire un lieu convivial, dans lequel vous organisez des ateliers…

Oui, nous avons une salle entièrement dédiée aux ateliers.
Chaque semaine sont organisés, avec des professionnels de la petite enfance, des ateliers d’éveil corporel, de baby-gym, d’initiation à la langue des signes pour les tout-petits, mais aussi des cours d’anglais (en partenariat avec le Bus bilingue), des ateliers créatifs, des lectures de contes… On peut aussi la privatiser pour des goûters d’anniversaire.
Cette programmation crée vraiment de la vie dans la boutique. Et nous ne sommes pas nombreux à Paris à proposer des ateliers pour les moins de 3 ans.

Parlons un peu du 19ème… Vous y habitez, vous y travaillez : quel est votre endroit préféré ?

J’aime beaucoup me balader le long du canal de l’Ourcq, l’eau a un effet très apaisant, je trouve.

Et celui de votre fille Oona ?

Elle adore aller au jardin des vents à la Villette.

Qu’est-ce qui manque selon vous dans le quartier ?

Plus de petites boutiques sympa… Il y en a qui commencent à se créer dans le quartier, mais il manque encore notamment une bonne adresse pour acheter des vêtements pour les enfants. 

Les Merveilles d’Oona – 106 rue de Meaux (métro Laumière) – 01 53 72 45 48 – ouvert du mardi au samedi de 10h à 19h. La boutique aura bientôt un site dédié pour suivre la programmation et s’inscrire aux ateliers. En attendant, retrouvez toutes les infos sur la page Facebook.

1 Comment

  1. Où organiser le goûter d'anniversaire de vos enfants ? Sélection dans le 19ème. - My Little Big 19

    10 avril 2019 at 22 h 16 min

    […] géniale boutique de jouets Les Merveilles d’Oona, dont je vous ai déjà parlé sur ce blog, accueille aussi les fêtes d’anniversaire des enfants de 4 à 8 ans. Au programme, tous les […]

Leave a Reply